Un an, jour pour jour. Un an qu’on a attérit dans ce pays extraordinaire, un an qu’on y vit. Un an qu’on y étudie (sic). Un an qu’on y voyage, un an qu’on y découvre l’incroyable.
Hier, première gamelle en moto, à cause d’un lapin stupide qui a cru bon de se jeter sous ma roue (heureusement, je roulais vraiment lentement). J’interdis donc tout commentaire à base de « moutarde », ou « civet ».

Pour cet anniversaire, un bloc de foie gras gardé précieusement par Armand depuis un moment, et 4 Hoegaarden ramenées par Parvat, joyeuse belge rencontrée sur VoyageForum et qui avait pris pitié de nos estomacs (y avait aussi du chocolat dans le colis, ne vous inquiétez pas !). Pour vous, lecteurs de passage ou assidus, cette lettre qui m’avait un peu convaincu de partir pour Incredible India…
Via giik.net, le blog de Mathieu qui a passé un an à l’IIT Chennai, où vous trouverez de nombreuses informatons utiles !

Mon premier contact avec la France :

La voix-off du commandant de bord : ” Chers passagers, nous vous informons que nous allons atterir à Paris Charles de Gaulle. La temperature au sol est de 8 degrés … “
Amre, dans sa tête : “…”

Coucou tout le monde !

Voilà maintenant plus de 3 (froides et ennuyeuses) semaines que je suis rentré en France … ok j’annonce déjà le ton ! J’ai beau avoir retrouvé toute ma famille, mes amis, je n’arrête pas de languir les 7 fantastiques mois que j’ai vecu en votre présence …

Avant tout, dsl de ne pas vous avoir donné de nouvelles avant, ce n’est pas que je ne voulais pas, mais je voulais prendre assez de recul et vraiment replonger dans le quotidien cours-boulot-dodo. C’est maintenant fait accomplit. Alors, j’annonce là tout de suite, voilà en exclusivité, nominé pour les Oscars, catégorie ” gars blasé de rentrer chez lui ” : mes impressions !

C’est tellement bizarre … comme l’avait tres bien expliqué Aurore, on revient à nos habitudes et notre quotidien vraiment vite fait … je n’ai pas vraiment subit le “choc ” auquel on s’attend tous. Vous savez, revoir des rues propres, des gens faire la queue en file indienne ( ca porte mal son nom d’ailleurs ! ), etc … Ah si quand même, le bus me transportant de l’aeroport jusqu’à Lyon m’a semblé si calme … si doux … pas de bosses ni de creux dans les routes (si si je vous jure c’est possible ! ). C’est la fin d’un beau rêve, totalement intemporel. Sur le coup j’avais du mal à croire qu’il y a à peine 12h j’étais à 10000 km. Assez irreel comme sensation.

Mais tres vite, l’Inde m’a manqué. Trop vite même : à peine debarqué à Charles de Gaulle, j’ai réalisé que je voulais repartir, que ma place est là-bas, en tout cas pas ici ! La chaleur, les couleurs, la vie à tous les coins de rue, le chaos, j’en été devenu addicted . Ce n’est pas que la France m’a deplu. J’ai quand meme apprécié de revoir les Françaises 🙂 ya rien à dire on a (avec la Suisse j’admets) les plus belles filles au monde. Mais je n’ai pas retrouvé tellement de choses : la sympathie, les sourires francs, la génerosité avec lesquels les Indiens m’ont accueilli ( et également les ricksaws, c’est quand même pratique comme moyen de transport. Et les singes, au final on se marrait bien ensemble )
Et surtout, j’ai perdu ce sentiment de liberté absolu. Pouvoir tout faire, profiter à 100 % tout le temps (ahhhh la moto ) … au final c’est ce qui me fait personnellement le plus mal au coeur.

J’en conclu : profitez !!!! Mangez à fond !!! Achetez et donnez à fond !!!! Quand je pense à tous les mendiants auxquels j’ai refusé 10 Rps, j’ai tellement honte. Buvez un max de Pineapple juices, ils ne savent pas les faire ici !!! Eclatez vous toutes les semaines au Residency, j’ai payé autant pour un kebab-coca meme pas bon. Ne vous posez pas la question de savoir si c’est cher, parce que ca ne l’est pas. Ce pays a tellement à vous offrir ! Et pensez à lui rendre en retour …
Est ce que l’Inde vous change ? On se posait cette question. Je pense que oui . Personnellement je me sens plus zen. Heureux d’avoir vecu ça. Je relativise plus les évenements. Le ” Indian Way of Life ” a deteint sur moi …

[…]

A ++ !

Pleins de gens : ” Alors Amre qu’est ce que t’as preferé en Inde ? ”
Amre, dans sa tête, un milliard de souvenirs : ” …”

Plus sur l’Inde : le flux Tout sur l’Inde