Le chiffre ferait rêver l’Occident en crise. Mais en Inde, il effraie autant qu’un cauchemar. Le taux de croissance devrait se tasser cette année à 6 % « dans le pire des cas », prévoient la plupart des experts. Finie l’euphorie des 9 % ! Voilà le géant émergent d’Asie condamné à expier l’ivresse des hauteurs à laquelle il s’était accoutumé. « Au bord de l’abîme », vient de titrer l’hebdomadaire India Today dans un dossier de début d’année consacré au ralentissement indien. Un « abîme » à 6 %, beaucoup d’Européens et d’Américains achèteraient volontiers pareil purgatoire. Mais l’Inde au milliard cent millions d’habitants, encore frappée de pauvreté massive, a bien sûr d’autres exigences si elle veut maintenir un équilibre social précaire.

Lire la suite sur le site du Monde.

Un article de fond intéressant qui fait l’état d’une population qui réalise les problèmes systémiques et commence à s’engager pour les résoudre. L’Inde fait un premier pas vers les pays développés et sa population pourra faire la différence face à la Chine, plus avancée sur le plan infrastructure par exemple.