Et oui, il fallait bien que ça arrive un jour. En tant que français respectables, çe ne pouvait pas durer.
Je veux dire, même en faisant des efforts et tout, c’est physiquement impossible, à un moment ou à un autre tu craques. Et là je ne parle pas de pleurer devant Sex and the City, non je parle de la vie, la vraie. Celle où on respire, bois, mange et dort.
Alors oui, on a craqué. On a mangé hier au KFC, du bon poulet pané avec des FRITES ! Oui oui, des frites, french fries, à la patate et tout. Et le pire du pire, c’est qu’on a aussi commandé des Pizzas avant hier, et des Pizzas Hut s’il vous plait.

Pizza Hut

C’est bien américain, bien riche en matières grasses, mais au moins après t’as plus faim. Parce que le riz, y en a marre. Le riz, c’est matin midi et soir. Et le riz ici, c’est sans beurre sans sel et pas assez cuit.
« Tu verras, en Inde, le riz il est super bon et tout, avec plein de saveurs dedans ! »
« Cool, et le thé aussi ? »
« Oui, le thé aussi, l’Inde, c’est beau et c’est bon. »
J’ai presque envie de dire, à posteriori, « et mon cul c’est du boeuf ? ».

Bon trêves de galigeades. C’est vrai qu’on en a un peu marre du riz en plat principal et du fromage blanc en dessert. Mais on commence à s’habituer aux épices, le riz avec la sauce passe un peu mieux. Et nous avons découverts les joies de la cafétaria ouvertes jusqu’à 2h du matin. Outre les 4 repas par jour que nous avons déjà réglés, à savoir :
Petit déjeuner aux épices,
Déjeuner aux épices, au riz et au Chappati (galette fine servie tiede), avec du fromage blanc en dessert,
Tea-time, beignets de pomme de terre ou dans le genre, avec du ketchup et de la sauce coriandre épicée à bloc,
Diner : la même chose que le midi.
Les joies de la cafete, c’est qu’ils servent toute la journée des plats à la carte, comme le fameux Chicken Burger, avec une mini tranche de viande dedans (mais c’est toujours de la viande). Ils servent aussi d’excellents milk-shakes, même si l’origine du lait, de l’eau et du reste des ingrédients n’est pas toute à fait sûre…

Pour le reste, j’ai eu ma première journée de cours aujourd’hui. Je suis le seul français à avoir choisi l’option Networking and Telecommunications, ce qui ne rend pas les choses plus faciles. L’anglais parlé des indiens qui s’était jusqu’alors occupé de nous est 100 000 fois meilleur que celui des professeurs ou des autres élèves, c’est un peu inquiétant. Après une matinée cérémoniale et boring à souhait, nous nous sommes séparés en nos diverses options. Dans ma classe, 16 élèves dont 6 filles. Une progression du pourcentage étonnante pour moi, j’avais perdu l’habitude ! Chacun des professeurs s’est présenté, dans un anglais très moyen, suivi par chacun des élèves. Eux non plus, je n’ai pas saisi ce qu’ils disaient, mais avec le stress de ma présentation devant tout le monde, ça ne devait pas aidé. D’autant plus que les études indiennes, basées sur le modèle anglais, n’est pas identique au notre. Ils sont en 14e ou 15e année. Moi j’ai dit en 4e d’école d’ingénieur, pour le niveau j’ai aucune idée de la comparaison. J’ai juste vu que le programme paraissait facile, voir très facile, le premier trimestre, et qu’ensuite les choses intéressantes allaient venir.
J’ai quand même réussi à saisir que demain, quelques tests nous attendaient, et que ce sera à 8h30 en SF2, Second Floor 2e salle. Let’s see !

Message personnel à ceux qui savent : je fais ma première lessive ce soir ! Bon les indiens de basse classe font le principal, mais faut que je lave mes chaussettes. Ca devrait aller…

Quelques photos de ce week end, rendez-vous sur flickr :

Un peu de monde dans la rue

Un petit peu de monde qui se ballade dans la rue, notez la proximité du rickshaw. On n’est pas à l’arrêt pour autant, faut pas croire !

Mall

L’intérieur du Mall, grand centre commercial pour riches indiens et occidentaux. J’y ai acheté un pantalon en lin Levis (je ne savais même pas que ça existait) à 20€, et c’est un vrai. Lunettes RayBan à 50€, boutiques européennes en vrac, mais à moins cher. Mais tellement plus cher que ce que gagnent les indiens…

Margouilla

Les margouillas, petit lézard mangeur de moustiques. Nos amis lorsqu’ils ne font pas trop de bruit la nuit. C’est le premier que je vois ici, je n’en ai pas vu dans les chambres.

Livraison de jeunes filles

Des jeunes filles qui se rendent à la plage, au bord du lac. Les couleurs de vêtements et le moyen de transport, ça ne s’invente pas !