Mathieu : « oh non, après ça va devenir un blog pas sérieux ». Bah oui, mais là c’est la goute de rhum qui fait dépasser le coca.
On était tranquille, après un bon diner, à prendre un petit digestif dans la chambre. C’est vrai que le règlement précise que l’alcool est interdit dans l’enceinte du campus. Mais ça fait 12 mois qu’on y habite, et qu’on est un peu bloqué. On a payé cher en plus, pour être enfermé dans cette prison (vous ne comprenez pas, lisez mon école est une prison). Comme ça arrive régulièrement, la porte était ouverte et un garde est rentré.

Sauf que c’était un nouveau garde, pas un qui nous dit un truc dans le genre : « oh nan, les mecs, fermez la porte au moins ! ». Non, aujourd’hui on a eu un nouveau. Ca devait sentir un peu, certes. C’est leur rhum, aussi, c’est pas de la qualité… 🙂 Il a donc mis dans sa poche la petite bouteille, appelé Quarter ou NIP (25cl). Après, il a tenté de prendre la grande bouteille, mais Mathieu et Thomas l’ont arrêté dans sa course. Pendant ce temps, je me suis levé de mon lit et je lui ai proposé qu’on aille voir le garde chef ensemble. Ca lui a pas trop plu, mais il a fini par se laisser convaincre. On l’a donc suivi, dans le couloir, en lui proposant d’appeler nos parents.
En chemin, on croise le garde chef. On le connait bien, il m’aime plutot bien d’ailleurs. Il se retrouve bloqué, devant sa nouvelle recrue, à pas savoir comment réagir… Il sait que son autorité fonctionne pas vraiment sur nous, qu’au pire ils envoient une lettre à nos parents et que ça nous touche pas vraiment… Ni eux non plus, d’ailleurs (de parents). Avec les gardes, on s’entend bien parce que même si on se permet plus de choses, on reste sérieux et on les respecte. On ne peut pas leur en vouloir à eux de faire leur boulot, ils ne peuvent pas nous en vouloir vraiment …

Alors que j’écris cet article, le garde revient. Il s’excuse, nous dit qu’il fait juste son travail (sauf qu’il ne parle pas anglais, alors c’est pas si facile). Ils sont bien gentils, quand même…

Résultat des courses : on doit donc passer voir le grand chef garde demain matin, et la meilleure des blagues, c’est que c’est pour récupérer la petite bouteille. Mouhahah. Ou alors on les laisse boire la petite bouteille, et on ferme la porte la prochaine fois…