Aucun doute, la mousson est bien là. La pluie n’a pas cessée de tomber depuis une semaine. Bombay a enregistré un record de 950mm en 24h, 800 morts dus à la pluie… Comme chaque année, les quartiers les plus pauvres se retrouvent sous un mètre d’eau, les systèmes d’évacuation posés pendant la belle saison sont inutiles… La mer monte trop haut, la pluie tombe trop vite…
On écoute Rains lash Mumbai, les journalistes s’interrogent sur l’efficacité du gouvernement.

De notre coté, pas de crawl ni de brasse pour retrouver Emily Loizeau, notre coup de coeur de la fête de la musique en Inde. Et oui, même à 8000 km de la France, Jack Lang (et surtout l’Alliance Française et les ambassades) nous ont organisés une tournée « French Kiss ». Anais, Emily Loizeau et Mademoiselle K ont représenté notre culture musicale devant les indiens francophones.
Nous avons découvert et aimé Emily Loizeau à Pune, nous l’avons donc suivie à Bombay. Pour ceux qui ne connaissent pas, Lady Emily c’est elle :



Et elle chante ça :

La mousson a un coté tragique, mais à la fois salvateur pour les agriculteurs et joyeux pour les habitants. Beaucoup de sourires donc, et pour nous une soirée dont on se rappellera. Comme d’habitude, nous avons pris une chambre à l’hotel Carlton, Colaba, Mumbai, pour 200 rps par personne. Le concert avait lieu à l’hotel Juhu, à 1h30 du quartier « foreigners » qu’est Colaba. Hors la bonne blague, c’est que les très nombreux taxis de Bombay ne résistent pas à la pluie. Après 1h30 de bouchon, notre taxi s’arrête et nous fait comprendre qu’il n’ira pas plus loin. On sort donc sous la pluie (mais est-ce qu’on peut appeler ça de la pluie, à ce niveau-là ?). Aucun rickshaw n’accepte de nous prendre, de toute façon plus personne ne roule et nous sommes dans le bon quartier. On commence donc une course entre les voitures arrêtées, puisque l’eau recouvre les trottoirs. Après 2 minutes, on est évidemment complétement trempé, alors ajoutez à ça le fait que personne ne connaisse l’endroit où nous allions, et ça donne ça quand on arrive au concert :


La suite Lundi ou Mardi, la soirée chez des expats, la rencontre du cuistot français du Méridien Bombay à 4h30 du matin, et la 2e panne de taxi… 🙂