Mon plus gros dilemne vis-à-vis de ce blog est l’image de l’Inde que je souhaite partager avec vous. L’Inde, pays aux si nombreux contrasts, aux palais resplendissants et à la misère quotidienne…
Vous avez peut-être vu le reportage sur France 2 cette semaine, présenté par ce cher Stéphane Bern. Enfin une émission que ne montre pas QUE le coté pauvre du pays. Car quand on dit Inde en France, on aura les clichés – justifiés – du Taj Mahal et de l’extrême misère dans la rue. Hors l’Inde, c’est aussi la croissance technologique à plus de 10% par an, les hotels / palaces grands luxes remplis d’occidentaux, les quartiers hippies, les rave-party à Goa…

Aude, à un moment lectrice de ce blog, a sarcastiquement critiqué les images que je donnais de l’Inde. Elle n’avait pas tout à faire tort, je partage ici mes sorties qui sortent de l’ordinaire, mon quotidien, quelques analyses de la mentalité des indiens que JE fréquente, et mes voyages. Oui, l’Inde que je montre et raconte n’est qu’une partie de ce que je vois et vis. Evidemment, chaque sortie, chaque voyage, inclue sa part de contact avec la pauvreté. Aller à l’Hilton Tower pour la soirée du 14 Juillet ne m’empêche pas le lendemain d’aller manger un masala mais grillé dans la rue. Et autant dire que le vendeur ne fait pas partie de cette « classe moyenne » qui me fait bien rire…

Oui, cette fameuse classe moyenne indienne, qui s’achète maintenant des grandes télévisions, des voitures avec chauffeurs, qui éduquent leurs enfants dans des grandes écoles bien chères… C’est avec cette partie de l’Inde que je sors et m’amuse. C’est avec cette partie de l’Inde que je vais en cours et mange les mêmes plats midi et soir.
C’est cette partie de l’Inde, et seulement celle-là, qui profite de l’actuelle croissance…
Au dépend de tous ces pauvres qui resteront dans la rue, au dépend de tous ces malades qui resteront inguéris.

Donc c’est vrai, je ne mets que très très peu de photos de la misère, de la pauvreté, des mendiants, des petits villages, des slams (bidon villes)… Il y a beaucoup de choses que je ne partage pas. Certains diront censure, et bien qu’ils le disent : pour vraiment avoir une bonne image de l’Inde, mieux vaut venir !

Discussion suite au reportage France 2 sur Voyage-forum