Je ne vous ai pas fait part de mes nouvelles orientations blogiennes pour cette nouvelle année. Comme aujourd’hui n’est pas un jour comme les autres (c’est pas Sankranti tous les jours), voici ce que j’avais en tête : en plus des articles de fond, sur la mentalité/culture/etc, je vais tâcher de noter les petits détails de la vie quotidienne qui redonnent le sourire en ces temps de vache maigre. (hé hé, je ne l’avais pas encore faite celle-là !)
Car oui, on manque un peu de boeuf ces jours-ci, mais la bonne nouvelle vient d’arriver, il y a un Burger King à Pune, qu’on n’avait pas encore découvert. Ils servent même un hamburger avec du boeuf, alors… 🙂
Comme je le disais, aujourd’hui c’est Sankranthi. Ou Makar Sankranti, ou bien encore Pongal. On fête l’arrivée du soleil dans la constellation du Capricorne, alors à l’occasion, on s’offre des bonbons (ça, ça revient souvent), et on fait voler des cerfs-volants sur le toit de la résidence. C’est bien beau tout ça, mais le mieux reste la doctrine de la fête : « til gul ghya, ani god god bola ». En gros, soyons sweet les uns envers les autres, et que l’amitié prévaille entre nous.
J’ai donc eu des bonbons, du miel avec du sésame, et c’est pas mauvais d’ailleurs. Surtout que c’est offert avec plaisir !

L’autre petite anecdote, c’est un gars de ma classe qui, tous les matins, quand il sort de sa chambre, salue le soleil et lui offre une petite prière en touchant le sol de sa main. « Pour le remercier d’apporter la vie, sans lui rien ne serait possible », a-t-il précisé devant mes grands yeux ébahis. Et ça, c’est au moins aussi joli que Sankranti !

Anniversaire de Nikkhil au mini penjab