L’Inde apporte son lot d’expériences, celle-ci est un peu différente. Pendant l’anniversaire d’une indienne à Bombay, dans un cadre maginifique, un indien nommé Vishal m’a demandé si j’étais libre le lendemain pour un petit tournage. Rien de très compliqué, juste quelques photos de moi qui regarde la télé. Par la suite, l’équipe ajoutera des images sur la télé et mettra cette pub au début des DVD. Je ne pense pas voir un jour le résultat final, mais la jeune fille qui « tournait » la scène suivante était modèle. On la verra, si j’ai bien compris le story board, devant moi. Alors, la classe !

Dans le quartier le plus touristique de Bombay, à Colaba (là où on trouve une boulangerie extraordinaire et le fameux Leopold Café), les occidentaux sont couramment interpelés pour des petits tournages, des apparitions dans les derniers Bollywood, etc… Un bon filon puisque ça peut être bien payé ! Par contre, je ne ferais pas forcément confiance aux intermédiaires qui se balladent dans Colaba à la recherche de blancs. On a toujours refusé, surtout parce qu’on n’habite pas Bombay. Cette fois, j’avais du temps libre et une bonne occasion de tester : faire le blanc devant une caméra.

Et ça change de : faire le blanc devant un flic, encore une amende à 400/-…